Mon(Theatre).qc.ca, votre site de théâtre
Made in Beautiful (La Belle Province)
Du 14 janvier au 1er février 2020, mardi 19h, mercredi au vendredi 20h, samedi 16h

Chaque année à l’Halloween, Linda réunit sa famille pour une fête costumée. Chaque
année, les rivalités familiales et l’actualité viennent immanquablement enflammer les échanges. Mais une tradition est une tradition et la famille, aussi dysfonctionnelle soit-elle, reste la famille. Pendant 25 ans, Linda s’entête à rassembler ses proches, malgré tout... Présentée en accéléré sous nos yeux, leur transformation témoigne de l’impact des grands événements sur nos mentalités et nos rassemblements.

Après les succès de Doggy dans Gravel et Antigone, Théâtre Kata mord une fois de plus dans nos moeurs et coutumes avec excès, acidité et humour. Olivier Arteau amorce une résidence à la salle Jean-Claude-Germain avec ce portrait intime de nos révolutions historiques, mais également de la désinformation et de la paresse intellectuelle qui nous entourent. Made in Beautiful est une oeuvre théâtrale ludique et politique, aux dialogues succulents, qui fait éclater nos rituels pour mieux questionner nos trajectoires communes.


Texte et mise en scène Olivier Arteau
Avec Mustapha Aramis, Léa Aubin, David Bouchard, Ariel Charest, Gabriel Cloutier Tremblay, Sophie Dion, Lucie M. Constantineau, Marc-Antoine Marceau, Vincent Roy, Nathalie Séguin et Réjean Vallée

Crédits supplémentaires et autres informations

Assistance à la mise en scène Blanche Gionet-Lavigne
Conceptions Élène Pearson, Jeff Labbé, Vincent Roy, Keven Dubois, Marilou Bois

Salle principale :
Régulier 39,75 $
30 ans et moins 29,75 $
60 et plus 35,75 $

Jean-Claude-Germain :
Régulier 32,00 $
60 et plus 30,00 $
30 ans et moins 28,00 $

Billets à l'unité en vente dès août 2019

Rencontre avec l'équipe 21 janvier 19h

Olivier Arteau est un des artistes en résidence

Sera aussi présenté à La Bordée (Québec) du 14 avril au 9 mai 2020

Une création de Théâtre Kata
En collaboration avec le Théâtre La Bordée
En codiffusion avec le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui


______________________________________
Critique disponible
            
Critique

critique publiée lors de la création de la pièce à Premier Acte en janvier 2018

Absurde et loufoque, la création d’Olivier Arteau, Made In Beautiful (La Belle Province), en met plein la vue. Le jeune artiste a conservé dans son style d’écriture et de mise en scène toute cette fougue et cette folie originales qui firent de la production, Doggy dans gravel, une pièce si remarquée. Jusqu’au 3 février 2018, le Théâtre Kata retourne sur les planches de Premier Acte pour incarner, avec un humour cinglant, une famille québécoise toute particulière. Cette dernière se rencontre traditionnellement à l’Halloween, chaque année étant marquée par les divers changements de scènes. Ces réunions costumées engendrent des images assez pittoresques : imaginez un contenant de sauce Sriracha tenant une conversation sérieuse qui engendre un malaise grandissant…la gravité de la discussion perd de son piquant !




Crédit photos : Cath Langlois Photographe

Les propositions du collectif sont certainement rafraichissantes et extravagantes, mais également très pertinentes ; la célébration familiale annuelle sert de prétexte pour provoquer la réflexion sur les traditions et les coutumes d’un groupe, voire d’un peuple. Avec la mondialisation, l’ampleur de la consommation, l’avènement des technologies et du capitalisme, qu’advient-il de notre culture ? Qu’avons-nous conservé ? Qu’est-ce qui constitue notre identité québécoise ?

Made In Beautiful met en lumière le parcours de la société québécoise depuis les années 1995 à aujourd’hui par le biais de cette famille. Au fil des « partys chez la cousine », se décèlent les tendances idéologiques variant au cours des décennies. La mention du dernier référendum sur la souveraineté et les remarques sur notre évolution depuis encouragent la réflexion sur nos projets de société actuels et futurs. Théâtre Kata dresse un portait de nos particularités culturelles et de notre histoire : que ce soit nos personnalités publiques qui nous semblent parfois banales, nos chansons, notre langue et notre jargon, notre pâté chinois ou notre épopée de manifestations en 2012, ces traits nous façonnent. La riche documentation d’Olivier Arteau rappelle, en quelque sorte, qui nous sommes. D’ailleurs, l’insertion explicite de citations ainsi que d’extraits d’archives audio et vidéo ajoute énormément à cette expérience commémorative et sert de transitions efficaces. Les jeux de lumière et l’originalité des emplacements des projections (Jeff Labbé) rendent les changements de scènes très esthétiques.

Mariant le sarcasme et l’ironie, les personnages s’apostrophent avec aigreur, ce qui rend les dialogues drôles et dynamiques. Olivier Arteau possède une superbe plume ; ses dialogues sont hilarants et ses monologues poignants. Le rythme est vif et soutenu, malgré un début un brin chaotique.  Il s’avère difficile de saisir l’échange entre les convives et l’hôtesse lorsqu’ils s’interpellent en criant au travers d’un cadre de porte. Toutefois, cela dure qu’un court instant, puisqu’ensuite, au contraire, les effets de groupe se montrent terriblement bien réussis. On peut même dire que c’est l’une des forces d’Arteau ; ses chœurs habilement coordonnés impressionnent.

Avec leur pointe de cynisme et leur pincée de préjugés, les personnages de Made In Beautiful s’avèrent grandement divertissants. Expressifs, un tantinet grossiers, ces derniers expriment des propos à la fois clichés et tordus sur l’immigration, sur la condition des femmes, sur le féminisme et sur l’histoire de notre province. L’amalgame constitue une satire hilarante. D’ailleurs, les comédiens semblent prendre un grand plaisir à incarner ces personnages colorés et émotifs. Le Théatre Kata a su, encore une fois, monter un splendide spectacle dont on ressort réjoui.

26-01-2018


Salle Jean-Claude Germain du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, salle principale
3900, rue Saint-Denis
Billetterie : 514-282-3900 - billetterie.theatredaujourdhui.qc.ca

Facebook Twitter Instagram Youtube 

Dates antérieures (entre autres)
Du 23 janvier au 3 février 2018 - Premier Acte