Mon(Theatre).qc.ca, votre site de théâtre
À la belle étoile
De 5 à 10 ans
Du 28 janvier au 9 février 2020
Famille : 1er, 2, 8 et 9 février 2020, 14h

Dans une forêt qui s’éveille au rythme de leur imagination, les célèbres Hansel et Gretel affrontent maints dangers pour en ressortir grandis et plus unis que jamais!


Idéation et mise en scène Claire Voisard
Interprètes Sabrina Baran et Salim Hammad


Crédits supplémentaires et autres informations

Scénographie Robert Smolik
Lumières Guy Simard
Musique Pierre Labbé
Costumes Sabine Voisard

TARIFS
FAMILLES

Régulier

 

18,50$

Abonnement

Réservez 2 spectacles et + en même temps

17,50$

Amis

Réservez 6 billets et + pour la même représentation

16,50$

Partenaires

STM, ACCÈS MONTRÉAL et MEMBRES AQM

16,50$

Une création de L'Illusion, Théâtre de marionnettes


______________________________________
Critique disponible
            
Critique

critique publiée en 2010

Conte mélodique et mélodieux


Crédit photo : Marie-Claude Pion-Chevalier

Au charmant studio-théâtre de L’Illusion, illuminé et coloré au coin de Bienville et de St-Hubert*, les enfants sont invités à découvrir ou redécouvrir l’histoire de Hansel et Gretel. Triste histoire en vérité. Alors que la famine frappe durement une modeste famille, la mère convainc son mari que pour améliorer leur sort, ils n’ont d’autres choix que de perdre leurs enfants dans les bois. En cherchant leur chemin pour retourner à la maison, Hansel et Gretel tombent sur une étrange maison faite en pain d’épice…

Dans la toute petite salle, pas vraiment conçue pour les plus grands, un groupe d’adultes attend sagement le début du spectacle. Mais quand les lumières s’éteignent, les années s’envolent et on prête volontiers l’oreille à Sabrina Baran et Salim Hammad, à la fois marionnettistes et narrateurs de cette histoire.

Avec pour tout décor un beau pont de bois qui se révèle rapidement un amusant xylophone, chaque pas des jeunes héros résonne musicalement. Signé Robert Smolik, ce castelet nouveau genre permet aux narrateurs de transposer l’action de la forêt à la maison de la sorcière en un tournemain. Le caractère intimiste de la salle sert bien la pièce, concentrant l’attention sur les enfants et leurs aventures. Manipulées avec précision et dextérité, ces mignonnes marionnettes expriment toute une gamme d’émotions malgré leur masque neutre.

L’Illusion ne cherche pas ici à réinventer le conte des frères Grimm, et en offre, au contraire, une relecture fidèle, sans omettre la terrible scène de la sorcière poussée dans le four par Gretel, une scène qui a certainement marqué l’imaginaire de bien des enfants. La version proposée par la metteure en scène Claire Voisard est imagée et franchement réussie.

Pour ses adorables marionnettes et l’ingéniosité de son décor, À la belle étoile s’avère une agréable initiation au conte pour les enfants de 5 à 10 ans.

*note : le théâtre a déménagé depuis la publication de cette critique.

18-11-2010


L'Illusion, Théâtre de marionnettes
6430, rue St-Denis
Billetterie : (514) 523-1303

Facebook Twitter