Salle Albert-Rousseau | Le Diamant | Ex Machina | Théâtre du Trident | Les Gros Becs | La Bordée | Maison pour la danse | Maison Jaune | Méduse | Périscope
Petit Champlain | Le petit théâtre de Québec | Premier Acte
PériscopeThéâtre Périscope
2, rue Crémazie Est
Québec, Québec, G1R 1Y2
Téléphone : 418-648-9989
Fax : 418-648-6569
Billetterie : 418-529-2183
www.theatreperiscope.qc.ca


Facebook Twitter

À l'affiche cette saison
(pour les autres saisons, voir les Archives - les détails de la saison peuvent changer sans préavis)



Agrandir le plan
Périscope

Du 11 au 29 septembre 2018
Chapitres de la chute – Saga des Lehman Brothers

Texte et idée originale Stefano Massini / Traduction Pietro Pizzuti / Mise en scène Olivier Lépine
Avec Mustapha Aramis, Vincent Champoux, Carolanne Foucher, Annabelle Pelletier Legros, Maxime Perron, Jean-René Moisan et Nicola-Frank Vachon
Production Portrait-Robot (Québec)
Dans cette pièce-fleuve en trois parties, on parle de la petite histoire qui nourrit la grande, de la famille Lehman qui révolutionne les États-Unis sur une période de 150 ans - de la naissance du capitalisme jusqu’au crash boursier de 2008. Soulignant le dixième anniversaire de cette crise financière, ce spectacle retrace les origines d’un système pour en raviver l’essence humaine. Une leçon d’histoire captivante, une expérience théâtrale d’exception.

Du 9 au 20 octobre 2018
Manifeste de la Jeune-Fille
Texte et mise en scène Olivier Choinière
Avec Raymond Cloutier, Stéphane Crête, Muriel Dutil, Joanie Martel, Catherine Paquin-Béchard, Sébastien René et Isabelle Vincent
Production L’ACTIVITÉ et Espace GO (Montréal)
Manifeste de la Jeune-Fille a pour point de départ les magazines féminins qui exposent un modèle de consommateur idéal : la Jeune-Fille. Elle n’a ni sexe ni âge, mais représente plutôt la figure de proue du capitalisme. Prenant la forme d’une parade de mode, la pièce confronte le public aux monstres de superficialité de la société d’aujourd’hui. Devant ce miroir, le spectateur choisira-t-il de se reconnaître ou de refuser ce portrait?

Du 23 octobre au 10 novembre 2018
Le baptême de la petite
Texte Isabelle Hubert / Mise en scène Jean-Sébastien Ouellette
Avec Catherine De Léan, Maxime Denommée, Jean-Michel Déry et Marie-Hélène Gendreau
Production La compagnie dramatique du Québec (Québec) et Les gens d’en bas (Le Bic)
Le baptême de la petite, c’est d’abord l’histoire d’Antoine et de Maude, un couple forcé de se tourner vers l’adoption internationale à cause de problèmes de fertilité. C’est aussi l’histoire de Marie-Ève, la soeur d’Antoine avec lequel elle entretient une relation tendue, et de Rémi, son tout nouveau chum, viril pour les uns et douchebag pour les autres. Rassemblés autour d’un souper à la veille du voyage en Chine des parents adoptifs, des divergences majeures de points de vue surgissent lorsque la question du baptême est soulevée.

Du 13 au 24 novembre 2018
Baby-sitter
Texte et idée originale Catherine Léger / Mise en scène Philippe Lambert
Avec David Boutin, Isabelle Brouillette, Victoria Diamond et Steve Laplante
Production Théâtre Catfight (Montréal)
À une époque où l’égalité entre les sexes est sur toutes les lèvres, où chacun cherche à prendre sa place,
homme ou femme, comment le couple réussira-t-il à trouver son équilibre? Quelle est la place des
hommes dans le mouvement féministe et dans les débats qu’il provoque? Mais surtout, comment
survivre à ces débats sans se perdre soi-même?

Du 27 novembre au 1er décembre 2018
M.I.L.F.
Texte Marjolaine Beauchamp / Mise en scène Pierre Antoine Lafon Simard
Avec Marjolaine Beauchamp, Geneviève Dufour et Catherine Levasseur-Terrien
Production Théâtre du Trillium (Ottawa)
Trois femmes, trois mères, trois sexualités. Dans un texte poétique, acide et engagé, la pièce exprime le
cri paradoxal du plaisir et de la blessure, de l’orgasme et de la naissance. Dans un univers esthétique
guidé par le voyeurisme de la pornographie sur Internet, ces femmes sont mises à nu et affirment
librement leurs vérités. Sans fil narratif, le public observe ces protagonistes dans leurs évolutions, leurs
échecs, leurs réussites et leurs actes d’émancipation.

Les 6, 7 et 8 décembre 2018
Le Festival du Jamais Lu Québec
Direction artistique Marianne Marceau
Une production du Jamais Lu
À travers une série de lectures théâtrales mettant à l’honneur les mots, cette 8e édition revient prendre
d’assaut le Périscope, transformant la salle en un quartier général / bar / salle de spectacle où la parole
est directe et libre; où les auteurs allument des feux inspirants, absolument énergisants; où la fête peut
éclater et nous rassembler pour célébrer ce formidable acte de résistance qu’est le geste d’écrire.

Du 15 janvier au 2 février 2019
Lascaux
Texte Jasmine Dubé / Mise en scène Jasmine Dubé et Pierre Robitaille
Avec Éva Daigle, Jules Ronfard et Marjorie Vaillancourt
Production Théâtre Pupulus Mordicus et Théâtre Bouches Décousues (Québec)
Fuyant un danger, Madeleine tombe dans une caverne occupée par Dordogne, une mystérieuse tortue,
métaphore de la Terre. Cherchant à en sortir, elle découvre qu’elle est enceinte et elle accouchera d’un
enfant, Lascaux. Avec urgence, elle lui transmettra ses connaissances et lui confiera la mission de
travailler à la reconstruction d’un monde meilleur. Lascaux trouvera-t-il une issue? Une libération? Une
seconde naissance? Tous les espoirs sont permis...

Du 5 au 12 février 2019
La porte du non-retour
Texte, mise en scène et photographie Philippe Ducros / Traduction Shelley Tepperman
Avec la narration en français d’Étienne Pilon et Klervi Thienpont, et la narration en anglais d’Alex
Ivanovici et Catherine Bérubé
Production Hôtel-Motel, en coproduction avec le Festival TransAmériques et en coprésentation avec le
Mois Multi
Une cinquantaine de photos. Un audioguide. Le spectateur enfile le casque d’écoute. Commence alors le
théâtre : un monologue intérieur, un voyage au coeur des exodes d’hier et d’aujourd’hui... Comme décor
à ces migrations, l’Afrique. Celle des négriers, des réfugiés, des exodes urbains, des déplacés de guerre et
de la misère. Autant de départs forcés, de retailles de guerre, d’esclavagisme moderne et ancien sur ces
territoires de l’Afrique de l’Ouest, de l’Éthiopie, et surtout de la République Démocratique du Congo.

Du 12 février au 2 mars 2019
Astronettes, la longue marche vers les étoiles
Texte et mise en scène Marie-Josée Bastien et Caroline B. Boudreau
Avec Claude Breton-Potvin, Véronika Makdissi-Warren, Mélissa Merlo, Guillaume Perreault et Claudiane
Ruelland
Production Théâtre Niveau Parking (Québec)
2035. La première mission de colonisation sur Mars s’envole avec, à son bord, un équipage composé
exclusivement de femmes. S’inspirant de l’histoire réelle des premières astronautes, Astronettes, la
longue marche vers les étoiles raconte l’expédition de ce contingent féminin, leurs rivalités et leurs
amitiés, leurs épreuves et leurs victoires. Au fil de leur aventure, nos conquérantes retracent et
s’inspirent du parcours de quelques-unes des grandes exploratrices apparues dans la première moitié du
XIXe siècle. Alliant images et vidéos d’archives, des capsules documentaires nous feront découvrir ces
icônes de l’Histoire. En écho à la quête de nos héroïnes futuristes, les femmes du passé s’adressent à
celles du futur.

Du 12 au 30 mars 2019
Maria et les vies rêvées
Texte, idée originale et mise en scène Philippe Soldevila / Conseillère artistique et dramaturgique Agnès
Zacharie
Avec Marilda Carvalho, Henri Louis Chalem, Éric Leblanc et Agnès Zacharie
Production Théâtre Sortie de Secours et Ubus Théâtre (Québec)
Dans une forme éclatée, le spectacle raconte avec tendresse et chaleur les histoires de Maria, une
femme de théâtre d’origine brésilienne. De Montréal à Québec, puis de São Paolo à Rio de Janeiro, elle
entreprendra un périple essoufflant, tentant désespérément de démêler ses demi-vérités de ses demimensonges.
Maria réussira-t-elle enfin, après 12 années d’attente, à obtenir son premier contrat sur une
scène québécoise?

Du 9 au 20 avril 2019
Les murailles
Texte et idée originale Erika Soucy / Mise en scène Maxime Carbonneau
Avec Nancy Bernier, Philippe Cousineau, Patrice Godin, Xavier Huard et Erika Soucy
Production La Messe Basse (Québec)
Les murailles, c’est l’histoire d’Erika, une jeune poète ayant grandi sur la Côte-Nord où les hommes
vivent au rythme du fly in fly out, système de travailleur permettant de revenir à la maison uniquement
le temps des vacances. C’est au coeur du campement des murailles, érigé près de Romaine 2, que se rend
la narratrice pour découvrir le quotidien des hommes qu’elle aime, particulièrement celui de son père, et
comprendre enfin les raisons qui les poussent à délaisser leur foyer au profit de la vie de chantier. Parmi
eux, Erika avance, ouverte et curieuse, dans cet univers nordique et surprenant d’humanité.

Du 16 avril au 4 mai 2019
Foreman
Présenté dans le Studio Marc-Doré
Texte et idée originale Charles Fournier / Mise en scène Olivier Arteau et Marie-Hélène Gendreau
Avec Pierre-Luc Désilets, Miguel Fonatine, Charles Fournier, Steven Lee Potvin et Vincent Roy
Production Mon père est mort (Québec)
Une gang de gars, amis mais complètement différents, que l’habitude tient ensemble, se retrouve pour
une soirée dans le shack. Entre règlements de compte, débordements virils, confidences et niaiseries,
cette histoire aborde avec humour et profondeur la difficulté à s’exprimer, les rapports de force
inévitables dans un groupe d’hommes et la beauté de la fraternité. Performance exigeante sur fond de
scies sauteuses et du Lac des cygnes, le résultat du mariage de Hulk et Taylor Swift, ce spectacle est le
croisement entre un concours d’hommes forts et une longue lettre d’amour.

Du 30 avril au 11 mai 2019
Entre autres
Texte et idée originale Alexandre Fecteau avec la collaboration des comédiens / Mise en scène Alexandre
Fecteau
Avec Laura Amar, Étienne D’Anjou, Rosalie Daoust, Félix Delage-Laurin, Blanche Gionet-Lavigne, Vincent
Legault, Vincent Massée-Gagné et Marianne Tremblay-Bluteau
Production Collectif Nous sommes ici (Québec)
D’abord créée lors d’un exercice pédagogique avec les finissant(e)s du Conservatoire d’art dramatique de
Québec, l’auteur et metteur en scène Alexandre Fecteau donne une deuxième vie à cette production en
souhaitant réapprofondir le potentiel artistique et citoyen de la démarche. Fraîchement diplômés, ces
jeunes artistes dans la vingtaine, âge de fougue, de découvertes, de choix identitaires et d’appartenance,
engageront un dialogue auprès de divers individus dans le but de déceler leurs véritables croyances, bien
souvent cachées derrière des propos inconscients. Devant l’inconfortable réalité de ces convictions
dérangeantes, comment expliquer ce qui motive de telles opinions?


Activités périphériques

Les LabOuverts, présentations publiques d'étapes de création pour des compagnies en résidence au Périscope, seront de retour lors de cette 33e saison dans le Studio Marc-Doré avec des présentations publiques d'Olivier Arteau, de Guillaume Pepin et de Maxime Beauregard-Martin. En plus de ces laboratoires publics, le Périscope sera l’hôte d’assemblées constituantes du projet CONSTITUONS! de Christian Lapointe du Théâtre Carte Blanche, en collaboration avec l’Institut du Nouveau Monde. Ce projet artistique propose aux Québécois(es) de se prêter à l’exercice de l’écriture de la constitution du Québec dans une arène non partisane.

Salle François-Gagnon
La salle de répétition du Périscope, située au sous-sol, a subi une cure de rajeunissement au cours des rénovations du Théâtre. Anciennement nommée la Salle Bleue, ce lieu portera désormais le nom de Salle François-Gagnon, mécène important dans le milieu du théâtre de création à Québec. Il était tout indiqué de souligner son implication en lui attribuant le nom de cette salle qui contribue aux premières étapes de création de nombreux projets.

Chez Roland – bar du Périscope
Dans ce même ordre d'idées, le bar qui se trouve dans le foyer du Théâtre sera baptisé Chez Roland en l’honneur de Roland Lepage. Comme cet espace se vouera, non seulement à optimiser son offre les soirs de spectacle, mais également à accueillir plusieurs activités satellites, c’était tout naturel qu’il porte le nom de ce comédien et créateur qui a fait beaucoup pour l’avancement du milieu théâtral à Québec, en plus d’être un grand fervent du rituel de rassemblement avant et après les spectacles.

Billets suspendus
Depuis le lancement de l’initiative des Billets suspendus en octobre 2016, plus de 100 billets ont été offerts aux bénéficiaires de différents organismes. Éblouie par ce succès, l’équipe du Périscope réitère son invitation à faire un don dans le but d’offrir, en totalité ou en partie, un billet à un inconnu n’ayant pas les moyens de se le procurer. Cette année, le Théâtre s’associe aux organismes suivants : Pech, Accès-Loisirs Québec et la Maison Revivre. Il est possible pour le public de faire un don sur le site Internet du Périscope, ou directement dans le foyer du théâtre, où une installation est prévue à cet effet.

Maintien du prix unique et de la carte privilège pour les Fidèles au poste
L’équipe du Périscope maintient son prix unique. Les billets de spectacle achetés en prévente se détailleront à 23 $* avant la première et à 36 $* une fois le spectacle en cours. Les billets pour Foreman, spectacle présenté dans le Studio Marc-Doré, seront à 23 $* en tout temps, et ceux pour le déambulatoire La porte du non-retour à 12 $* en tout temps.

Aussi, toujours soucieux d’offrir à sa clientèle fidèle un traitement bien particulier et fort de son succès des années précédentes, le Périscope offre à nouveau la carte FIDÈLE AU POSTE. Pour tous ceux et celles qui achèteront des billets pour 7 spectacles ou plus de la saison régulière, cette carte leur permettra de bénéficier de nombreux avantages, tels qu’un coupe-file et une boisson offerte lors des soirs de représentation.

Rappelons également que les représentations ont lieu à 19 h les mardis et mercredis, à 20 h les jeudis et vendredis et à 16 h les samedis. Les spectacles Chapitres de la chute - Saga des Lehman Brothers, La porte du non-retour, Astronettes, la longue marche vers les étoiles, Foreman ainsi que le programme double Les murailles/Foreman présenteront des horaires particuliers pour lesquels le Périscope invite le public à consulter la billetterie ou le site Internet du Théâtre.